SOMMAIRE
  1. Choisir la bonne imprimante 3D
  2. Que voulez-vous imprimer?
  3. La taille
  4. Les matériaux
  5. La résolution
  6. Les couleurs
  7. La surface
  8. cadre ouvert ou fermé
  9. La connexion
  10. Les logiciels

Guide débutant : Impression 3D

Que ce soit pour un usage personnel, professionnel ou éducatif, les imprimantes 3D sont de plus en plus abordables. Voici ce que vous devez savoir sur la technologie pour commencer l'impression, ainsi que les modèles les plus performants lors de nos tests formels.

COMMENT CHOISIR LA BONNE IMPRIMANTE 3D

L'impression 3D : pas seulement pour les professionnels

y a à peine une décennie, les imprimantes 3D étaient massives, des machines chères réservées aux usines et aux sociétés bien installés. Elles étaient presque inconnus en dehors des petits cercles de professionnels qui les ont construites et utilisés. Mais grâce à l'évolution et en grande partie au mouvement d'impression 3D open source RepRap, ces appareils incroyables sont devenus des produits viables et abordables à l'usage des concepteurs, ingénieurs, amateurs, écoles et même des consommateurs curieux.

Si vous en recherchez une, il est important de savoir en quoi les imprimantes 3D diffèrent les unes des autres afin de pouvoir choisir le bon modèle. Il existe une variété de styles et peuvent être optimisées pour un public particulier ou un type d'impression. Si vous vous préparez à franchir le pas, Voici ce que vous devez prendre en compte.

Que voulez-vous imprimer?

La question de ce que vous voulez imprimer est liée à une question plus fondamentale: pourquoi vouloir imprimer en 3D? Êtes-vous un consommateur intéressé par l'impression de jouets et / ou d'articles ménagers? Un pionnier qui aime montrer les derniers gadgets à vos amis? Un éducateur cherchant à installer une imprimante 3D dans une salle de classe, une bibliothèque ou un centre communautaire? Un amateur ou un bricoleur qui aime expérimenter de nouveaux projets et technologies? Un concepteur, ingénieur ou architecte qui a besoin de créer des prototypes ou des modèles de nouveaux produits, pièces ou structures? Un artiste qui cherche à explorer le potentiel créatif de la fabrication d'objets 3D? Ou un fabricant qui cherche à imprimer des articles en plastique dans des séries relativement courtes?

Pour ce guide, nous nous concentrerons sur les imprimantes 3D destinées aux consommateurs, aux amateurs, aux écoles, aux concepteurs de produits et à d'autres professionnels, tels que les ingénieurs et les architectes. La grande majorité des imprimantes de cette gamme construisent des objets 3D à partir de couches successives de plastique fondu, une technique connue sous le nom de fabrication de filaments fondus (FFF), aussi fréquemment appelé FDM (Fused Deposition Modeling). Quelques imprimantes 3D utilisent la stéréolithographie qui est la première technique d'impression 3D à être développée dans laquelle les lasers ultraviolets (UV), tracent un motif sur une résine liquide photosensible.

Quelle taille d'objets souhaitez-vous imprimer?

Assurez-vous que la zone de construction d'une imprimante 3D est suffisamment grande pour le type d'objets que vous souhaitez imprimer avec. La zone de construction ou volume d'impression, est la taille, en trois dimensions, du plus grand objet qui peut être imprimé avec une imprimante donnée (au moins en théorie, elle peut être un peu moins si la plate-forme de construction n'est pas exactement de niveau, par exemple). Les imprimantes 3D typiques ont des zones de construction comprises entre 15 et 25 cm carrés, mais elles peuvent varier de quelques centimètres, certaines imprimantes permettent d'imprimer des objets de 40 cm de côté. Dans nos informations, nous fournissons la zone de construction en millimètres, en hauteur, en largeur et en profondeur.

Avec quels matériaux voulez-vous imprimer?

La plupart des imprimantes 3D moins chères utilisent la technique FFF, dans laquelle le filament en plastique, disponible en bobines, est fondu et extrudé, puis se solidifie pour former l'objet. Les deux types de filaments les plus courants sont de loin l'acrylonitrile butadiène styrène (ABS) et l'acide polylactique (PLA). Ils possèdent des propriétés légèrement différentes. Par exemple, l'ABS fond à une température plus élevée que le PLA et est plus flexible, mais il émet des fumées lorsqu'il est fondu que de nombreux utilisateurs trouvent désagréable, et il a besoin d'un lit d'impression chauffé. Les impressions PLA semblent lisses, mais elles ont tendance à être cassantes.

Comparaison des filaments ABS ou PLA  : Impression FDM

Le filament est disponible en deux diamètres : 1,75 mm et 2,85 mm - avec la plupart des modèles 3D utilisant le filament de plus petit diamètre. Le filament est vendu en bobines, généralement 1 kg et se vend entre 20 € et 40 € le kilogramme pour l'ABS et le PLA. Bien que de nombreuses imprimantes 3D acceptent les bobines génériques, les imprimantes 3D de certaines entreprises utilisent des bobines ou des cartouches propriétaires. Assurez-vous que le filament a le bon diamètre pour votre imprimante et que la bobine est de la bonne taille. Dans de nombreux cas, vous pouvez acheter ou fabriquer (même en impression 3D) un porte-bobine qui s'adaptera à différentes tailles de bobine.

Les imprimantes de stéréolithographie peuvent imprimer à des résolutions élevées et éviter le filament au profit d'une résine liquide photosensible (durcissable aux UV), qui est vendue en bouteilles. Seule une palette de couleurs limitée est disponible: principalement claire, blanche, grise, noire ou dorée. Travailler avec de la résine liquide et de l'alcool isopropylique, qui est utilisé dans le processus de finition des impressions stéréolithographiques, peut être plus compliqué.

De quelle résolution avez-vous besoin?

Une imprimante 3D extrude des couches minces successives de plastique fondu conformément aux instructions codées dans le fichier de l'objet à imprimer. Pour l'impression 3D, la résolution est égale à la hauteur du calque. La résolution est mesurée en microns (un micron est égale à 0,001 mm) et plus le nombre est faible, plus la résolution est élevée. En effet, plus chaque couche est mince, plus il faut de couches pour imprimer un objet donné et plus les détails qui peuvent être capturés sont fins. Notez, cependant, que l'augmentation de la résolution est un peu comme l'augmentation du nombre de mégapixels d'un appareil photo numérique: bien qu'une résolution plus élevée aide souvent, elle ne garantit pas une bonne qualité d'impression.

La résolution d'une imprimante 3D

Si l'imprimante est pourvue d'une très bonne résolution, elle sera généralement plus chère. Un autre inconvénient de l'augmentation de la résolution est qu'elle peut augmenter les temps d'impression. Réduire de moitié la résolution doublera à peu près le temps nécessaire pour imprimer un objet donné. Mais pour les professionnels qui exigent la plus haute qualité dans les objets qu'ils impriment, le temps supplémentaire peut en valoir la peine.

Voulez-vous imprimer en plusieurs couleurs?

Certaines imprimantes 3D avec plusieurs extrudeuses peuvent imprimer des objets en deux couleurs ou plus. La plupart sont des modèles à double extrudeuse, chaque extrudeuse étant alimentée avec une couleur de filament différente. Cependant certaines imprimantes ne peuvent imprimer que des objets multicolores à partir de fichiers qui ont été conçus pour l'impression multicolore, avec un fichier séparé pour chaque couleur, de sorte que les zones de différentes couleurs s'emboîtent comme des pièces de puzzle (en trois dimensions).

Sur quelle surface devez-vous construire?

L'importance de la plate-forme de construction (la surface sur laquelle vous imprimez) peut ne pas être évidente pour les débutants en impression 3D, mais elle peut s'avérer très importante dans la pratique. Une bonne plate-forme permettra à un objet d'y adhérer pendant l'impression, mais elle devrait permettre un retrait facile une fois l'impression terminée. La configuration la plus courante est une plate-forme en verre chauffée recouverte de ruban adhésif d'une surface similaire. Les objets collent assez bien à la bande et ils sont faciles à retirer une fois terminés. Le chauffage de la plate-forme peut empêcher les coins inférieurs des objets de s'enrouler vers le haut, ce qui est un problème courant, en particulier lors de l'impression avec ABS.

Avez-vous besoin d'un cadre fermé?

Les imprimantes 3D à cadre fermé ont une structure fermée avec une porte, des murs et un couvercle ou une hotte. Les modèles à cadre ouvert offrent une visibilité facile des travaux d'impression en cours et un accès facile au plateau d'impression et à l'extrudeuse. Un modèle à cadre fermé est plus sûr, empêchant les enfants et les animaux domestiques (et les adultes) de toucher accidentellement l'extrudeuse chaude. Et cela signifie également un fonctionnement plus silencieux, réduisant le bruit du ventilateur et les odeurs possibles, en particulier lors de l'impression avec de l'ABS, qui peut dégager une odeur de plastique brûlé.

Les imprimantes 3D à cadre fermé

Comment se connecter à l'imprimante?

Avec la plupart des imprimantes 3D, vous lancez l'impression à partir d'un ordinateur via une connexion USB. Certaines imprimantes ajoutent leur propre mémoire interne, ce qui est un avantage car elles peuvent conserver un travail d'impression en mémoire et continuer d'imprimer même si le câble USB est déconnecté ou l'ordinateur est éteint. D'autres offrent une connectivité sans fil, via le Wi-Fi ou une liaison directe d'égal à égal. Un inconvénient du sans fil est que, comme les fichiers d'impression 3D peuvent atteindre une taille de 10 Mo, le transfert peut prendre beaucoup plus de temps. Ethernet est une autre méthode de connexion que nous avons vue.

De nombreuses imprimantes 3D ont des emplacements pour carte SD à partir desquels vous pouvez charger et imprimer des fichiers d'objets 3D à l'aide des commandes et de l'affichage de l'imprimante, tandis que d'autres ont des ports pour les clés USB. L'avantage d'imprimer directement à partir d'un support est que vous n'avez pas besoin d'ordinateur. L'inconvénient est qu'ils ajoutent une étape supplémentaire, dans le transfert des fichiers sur votre carte. En règle générale, la connectivité sans fil, carte SD ou clé USB est offerte en plus du câble USB de base, bien que certains modèles offrent une ou plusieurs de ces options.

De quel logiciel avez-vous besoin?

Les imprimantes 3D d'aujourd'hui sont livrées avec un logiciel sur disque ou en téléchargement. Il est compatible avec Windows et, dans de nombreux cas, peut également fonctionner avec macOS et Linux. Il n'y a pas si longtemps, le logiciel d'impression 3D se composait de plusieurs parties, dont un programme d'impression qui contrôlait le mouvement de l'extrudeuse, un programme de "cicatrisation" pour optimiser le fichier à imprimer, une trancheuse pour préparer les couches à imprimer à la bonne résolution et le langage de programmation Python.

Ces composants sont issus de la tradition open source RepRap, ce qui a stimulé le développement d'imprimantes 3D à bas prix. Mais aujourd'hui, les fabricants d'imprimantes 3D ont intégré ces programmes dans des packages transparents et conviviaux. Certaines imprimantes 3D vous permettent également d'utiliser des programmes de composants séparés, si vous préférez.

Nos recommantions

Voici les meilleures imprimantes 3D que nous avons examinées récemment. Elles couvrent une large gamme de prix, de fonctionnalités et de méthodes d'impression, mais sont toutes de qualités Pour plus d'informations sur ce qu'est l'impression 3D et sur ses différents types de fonctionnement vous pouvez aller voir les 7 types d'impressions 3D. Et n'oubliez pas de consulter notre article sur les meilleures imprimantes 3D.